Commentaires sur Meiji nous raconte...

    une jolie série

    par la belle meiji

    ça m'fait penser
    à des estampes
    ça respire en demi-teintes
    les ton sont doux
    comme des caresses

    merci meiji
    continue à nous offrir
    de merveilleux trésors!!!

    Posté par prouti, 10 novembre 2006 à 13:16 | | Répondre
  • Merci oui

    Superbe série de dessins. Effectivement c'est passionnant ce qui se passe dans le regard d'une fille, d'autant plus quand elle dessine et sait nous faire "sentir" ce qu'elle même ressent.

    Posté par DrC, 10 novembre 2006 à 14:23 | | Répondre
  • beau

    Posté par Nixxi, 10 novembre 2006 à 20:43 | | Répondre
  • Oué j'crois j'vais regarder autrement les hommes... que j'ai toujours trouvé jusqu'à présent l'antithèse de "ce qui est beau".

    A part ça ça bouge toujours beaucoup ton blog c'est toujours aussi chouette d'y flâner (physiquement, virtuellement, mentalement...), et encore plus après un bout de temps quand il ya a plein de choses qu'on a loupé!

    Posté par tony, 11 novembre 2006 à 00:34 | | Répondre
  • Très joli note, et un blog très poétique.

    Posté par Jo, 20 novembre 2006 à 18:08 | | Répondre
  • TOGETHER

    Les tétons des hommes ?
    ce sont des bouts de femme.
    Comme mille choses chez les femmes
    sont des reflets de leur masculinité.
    On se complète.
    "son vrai visage a besoin de ma main pour s'endormir" comme c'est vrai et si joliement dit!
    il y a de la douceur dans ce que tu dis, Meiji, j'aime !
    On se ballade avec des bouts de l'autre et des bouts du reste, en soi. à même la peau, à même le coeur. on ne comprend pas bien à quoi ça se réfère jusqu'à observer l'autre..
    au début ça fait peur, hein ?!
    c'est ce que j'appelle la beauté.
    se rendre compte qu'on a besoin des autres, reconnaître faire partie d'un tout qui nous dépasse, où chacun à son rôle.. comme dans une pièce de théâtre.
    je pense qu'observer et comprendre ce et ceux qui nous entourent, c'est se comprendre soi-même . je pense aussi qu'on approche la perfection dans la fusion.. Qui sait, peut-être un jour reverrons-nous nos ailes ?

    Princeske.. tu me manques !

    Posté par KP, 22 novembre 2006 à 14:14 | | Répondre
Nouveau commentaire