Commentaires sur Ma Tendre et Chère

    le temps des amours

    l'amour de la viande
    du goût et de la chaleur
    d'un corps prés de soi

    mes souvenirs font surface
    premiers émois, premières fougues
    premières illusions
    premières déceptions

    un ventre que j'ai brisé
    pour ne pas qu'un autre
    ne le viole
    "bout d' machin"
    que je m'appelais
    quelle violence!
    quelle bêtise...

    oublier mon corps
    le couper
    le cisailler
    l'ignorer
    je me suis longtemps mentie

    j'ai oublié d'être "entière"

    aujourd'hui
    je recolle doucement
    mes bouts de femmes

    Posté par ragnagna, 30 octobre 2006 à 12:56 | | Répondre
  • un peu de torture mais aussi de rassurant,pose ambigue celle d'une personne à terre mais dans un rond,qui se regroupe sur elle-même, protection...

    Posté par gaelle, 31 octobre 2006 à 14:15 | | Répondre
  • ETERNETY

    Within myself,
    I'm holding eternety
    as a ferry
    in an ocean of us.

    Posté par KP, 31 octobre 2006 à 22:25 | | Répondre
Nouveau commentaire