Commentaires sur "étrange..."

    C'est la mort qui réunie
    Les ronds, les carrés ?!
    Ou le symbole féminin retourné,
    démesuré ?
    Elles pénètrent la Révolution Orange ??
    Effet d'obtique ? le rond, le carré sont au sol et la banière flotte ?? ...

    je ne m'ennuie pas
    Même de manière abstraite !

    Posté par KP, 19 octobre 2006 à 11:34 | | Répondre
  • Pffffffffff....

    Tu deviens faignante Princesse ...

    Ou passes tu ta vitalité ?
    Ta force ?

    ...

    Posté par danourz, 19 octobre 2006 à 15:53 | | Répondre
  • ouaip!

    ma vitalité?

    je la découvre toujours

    je n'sais pas si c'est une force
    de pouvoir se rendre compte
    de son ignorance... ou juste
    de "ce qu'on avait pas compris"

    je n'avais pas compris
    le "travail" de ses peintres dits "abstraits"
    kandinsky, malevitch, mondrian...
    leurs oeuvres m' ennuyaient terriblement!
    "à l'époque"

    Il ya 8 ans

    lorsque j'étais lycéenne
    en "arts appliqués"
    lorsque je suivais des cours d'histoire de l'art
    enseignés par des profs
    complètement ivres d' art
    qui nous expliquaient le sens profond
    des oeuvres
    et qu'on s'en battait les couilles...

    ce fossé
    cette distance
    ce décalage

    comment une ado de 15 ans
    qui écoutait skyrock
    rêvait de bogosses
    et d'histoires incroyables
    pouvait s'intéressée à "la spiritualité", la philosophie, l' émotion
    qui se dégagent de ses oeuvres?

    ...

    Comment éveiller la curiosité
    l'intérêt
    la conscience
    l'intelligence

    la parole

    pour qu'un jour les générations communiquent
    les adultes, les enfants, les filles, les garçons
    un max de gens
    puissent communiquer entre eux
    CLAIREMENT
    ?

    comment partager une passion? un message?

    Si mes profs
    avaient pris la peine
    de se mettre à la hauteur
    des ados qu'ils avaient en face d'eux
    s'ils avaient pris la peine
    de "mieux" les connaitre
    de percer leurs mystères et leur language
    s'ils avaient fait l'effort de ne pas se considérer
    comme "ceux qui apportent la lumière"
    et qu'ils s'étaient intéressés à ces enfants
    .
    Peut être
    que les ados que nous étions
    auraient aussi fait l'effort
    d' écouter et de comprendre l'autre...


    on peut refaire le monde avec des "peut être"

    de toute façon
    "j'ai compris" aujourd'hui

    Posté par princesse, 19 octobre 2006 à 19:37 | | Répondre
  • Haha, moi j'ai eu une bonne prof, il faut croire... Quoique certains camarades trouvaient ces cours chiants quand même...
    Pour ma part, je me suis ennuyée en cours d'histoire de l'art jusuqu'au 19ème siècle... Les symbolistes et les romantiques ont commencé à me réveiller, les Impressionnistes et les fauves m'ont fait lever la tête, Dada m'a emballée, emportée, subjuguée, et tout le reste a suivi sans jamais le détrôner...
    ON peut créer par instinct sans savoir expliquer une oeuvre... Moi, j'ai toujours été très forte pour analyser tout et n'importe quoi et faire des tartines de texte au sujet d'une oeuvre... Quelque part, aujourd'hui, je considère cette capacité comme un handicap dans ma création et pourtant, peindre m'est aussi vital que respirer...

    Posté par kuri, 20 octobre 2006 à 09:18 | | Répondre
  • Ben moi j'suis accro à l'art conceptuel. L'oeuvre n'est que cosa mentale!

    Posté par tony, 20 octobre 2006 à 22:48 | | Répondre
  • Quelques mots sur l'abstraction

    Evidemment on ne peut pas saisir l'ensemble des oeuvres classées comme "abstraites", et tout rejeter en bloc en disant que c'est "inintéressant". Ca dépend des oeuvres, je ne cracherais pas sur Kandinsky, mais c'est un moment historique, sa démarche qui rend son travail intéressant. Je te parle de l'abstraction en tant que pratique, tel que les historiens de l'art ont pu la définir. L'abstraction ne m'intéresse pas en tant qu'elle se donne comme but de saisir l'essence des choses à travers une pureté géométrique aride. Ton illustration le montre bien. Pour moi le sens se situe plus du coté de la complexité de la matière et de ce que l'humain en perçoit que dans une recherche métaphysico prout prout des formes géométriques pures. Bon et là pareil, je parle dans le cadre d'un travail personnel, sans chercher à généraliser. Etant donner tout le bordel dans ma tête, la façon dont les choses me viennent, je ne peux que figurer . Et d'ailleurs comme tu le disais toi même, le dessin plus bas que je qualifiais d'abstrait n'a rien d'abstrait: pour toi il est figuratif, figuratif d'un état.

    Quel plaisir infect que le débat!

    Posté par DrC, 24 octobre 2006 à 13:08 | | Répondre
Nouveau commentaire