Commentaires sur Il était une fois

    j'ai retrouvé un bout de moi

    J'ai toujours eu mal d'être une fille
    Elevée à coups de baguette
    et de ceinture
    Par une mère asiatique et fière de l'être
    Je n'ai pas vraiment grandi
    dans la valorisation
    de ma condition féminine

    J'ai deux petits frères
    Pendant longtemps j'ai souhaité être un garçon
    juste pour avoir "la liberté"
    et "les faveurs" dont ils jouissaient
    aux yeux de mes parents
    et de ma communauté asiatique

    Aujourd'hui je vis loin d'eux
    J'ai intégré "la libération de la femme"
    via la pub, les médias, les lectures
    les rencontres
    Je me construis un point de vue

    sur la vulve

    Je trouve qu'on ne valorise pas
    ce lieu mystérieux
    mystique et merveilleux

    Il ya qqs jours, je rangeais me chambre, et je suis tombée sur la foufoune de timothée, ce puissant objet que m'a offert l'auto proclamé "god of ze poussy", c'est une vulve en silicone, avec des poils, le tout collé sur une feuille blanche découpée en fleur!
    ma "fleur de foufoune"
    Je devais accueillir des gens et j'allais ranger cet objet étrange... quand je me suis dite "mais non! pourquoi tu vas la cacher ta vulve? montre la!!! faut pas en avoir honte!!!"
    Alors je l'ai mise à hauteur de mon regard, cette superbe vulve ultra-réaliste, sur cette fleur blanche mal-découpée, elle semblait rayonnée... et l'image de la croix du christ m'est apparu... merci à toutes ces références visuelles que j'ai ingurgité durant 23 ans!!!!
    Quelle fabuleuse idée^^ Associer ma vulve à la croix du christ!!!!
    YESSSSSSSSSS
    J' ai fait l'effort de me souvenir les fois où j'ai vu des crucifix... c'était en général, à l'entrée des maisons!!! genre, tu rentres dans une maison et té accueilli par le bon jésus qui sé sacrifié pour que tu vives...
    MAGNIFIQUE
    je me suis donc précipitée dans mes escaliers, ma porte d'entrée ouvre directement dessus, on est obligé de lever la tête pour monter chez moi...
    J'imaginais bien les gens entrer, lever la tête, et voir une foufoune réaliste les acueillir, à la place du cricifix...
    Pour appuyer l'effet christique, j' ai voulu écrire "bienvenu dans la maison du seigneur"
    puis j'ai réfléchi... "seigneur" ce mec pour qui on a tué des milliers de gens..."saigneur" donc, celui qui fait coulé le sang... mais on est dans une maison de filles (oui je vis en colloc avec 3filles) le sang, c le propre des filles... "saigneuses" alors!!!
    " BIENVENU DANS LA MAISON DES SAIGNEUSES "
    ...ou comment rendre sacré ce qui fait honte...
    le sang qui coule de mon ventre
    du ventre des filles
    comment a t on rendu ce facteur de vie et de puissance en qq chose de malsain et sale?

    Ô culture judéo-chrétienne quand tu nous tient!!!

    Et pour arroser le tout, j'ai ajouté en petit, sous la vulve:
    "Veuillez respecter ce lieu sacré"

    Voilà! j'ai affiché tout ça sur le mur merveilleusement blanc de ma cage d'escalier!
    et j'ai couru cherché une amie pour lui montrer ma "création"!!!

    En voyant mon "bébé" elle s'est écriée

    "Tu ne vas pas laisser ça sur le mur?!?
    C'est horrible!!!"



    mon coeur a cessé de battre
    et j'ai écouté l'explication choquée
    de mon amie

    j'ai alors compris
    que beaucoup de choses restent à faire
    pour changer les points de vue
    sur le sexe féminin

    Posté par claudia delahaye, 25 septembre 2006 à 14:13 | | Répondre
  • ah ?

    Je ne savais pas tout cela .

    Les Femmes ont honte ?

    Pourquoi ?

    C'est beau une femme .

    Même quand ça saigne ...

    C'est la vie .

    Mais Mr Garrisson a dit :

    "je ne ferais pas confiance à un être qui peut perdre son sang pendant 5 jours sans en mourir . "

    à réflechir .

    Posté par danourz, 25 septembre 2006 à 14:31 | | Répondre
  • Oui !

    Très belle réflexion, très intéressante, très touchante...
    C'est donc de là qu'est partie ton idée d'enquête sur les mystères de la vulve. Belle initiative !
    C'est vrai que c'est encore un sujet tabou, et il y a encore du chemin à faire, mais il faut en parler !
    C'est pour ça que j'aime ton blog, et ce que tu fais, continue comme ça !

    Posté par Lyaze, 25 septembre 2006 à 15:57 | | Répondre
  • la déchirure et la croix.

    Entre ici pauvre pêcheur et gnagnagna et gnagnagna.

    Sanctifiez le con par l'eucharistie, tant qu'on y est. Et l'anus-de-la-femme qui n'est pas le même que celui de l'homme recevra l'ostie consacrée.

    Mon sexe n'est pas sacré, pourquoi sacrer le tiens, par "réparation"? Pouah, c'est dégoutant. Encore la guerre, après les obélisques les stades vulviques, encore du sacré, encore l'irradiation malsaine des symboles, encore du sang sacrifié sur l'autel de la sale métaphysique du sacré.

    Crève délire mystique!

    Et montre nous ta petite chatoune Claudia! Tu sais que je l'aime bien. La tienne, pas celle de la femme idéale con-sacré métaphysicauchiotte. A bonne entendeuse...

    Posté par DrC, 26 septembre 2006 à 13:46 | | Répondre
  • saigner.

    saigner. me rappelle que je suis une femme.
    me rappelle que mon corps ne m'appartient pas meme si j'en ais la garde, puisque c'est le sang de mes parents qui coule en moi.. et que quelque part je continue l'histoire.. me rappelle que je suis forte et fragile a la fois. me rappelle que je peux donner la vie. me rappelle pourquoi je ne l'ais pas donne.
    c'est un cycle. et a chaque fois, c'est une petite mort..
    donc il faudra dire a Mr Garisson que si, si, qu'il se rassure, on meure un peu a chaque fois! pour mieux renaitre.
    et aux bonnes entendeuses que le sacre est lui aussi un terme subjectif (on n'echappe pas comme cela aux regles PppffFF !)et que l'on peut donc s'en faire un ami, ou un ennemi.. question de choix, choix des questions..
    pour moi, le sacre, c'est la simplicite d'un instant, une essence, que je sublime avec l'aide de mon imagination, et qui me fait grandir la, dans le coeur. c'est tres intime, et cela n'a rien a voire avec une quelconque religion, par exemple...

    Posté par KP, 26 septembre 2006 à 18:21 | | Répondre
  • eh . eh .

    Les seuls souvenirs qui me viennent à l'évocation des menstruations ....
    Ce sont des femmes qui hurlent hystériquement pour qu'on leurs apportent des serviettes , tampons , pull-caches taches , affection , tranquillité , petites culottes propres , et parfois même des " calins " ...

    Et lors d'absence prolongés de celles-ci , ce sont test de grossesse , et autres fraises qu'il faut aller chercher .

    La femme saigne l'Homme .

    L'Homme serait il un porc ?

    Posté par danourz, 27 septembre 2006 à 08:35 | | Répondre
  • J'aime bien ce rapprochement sexe/religion par les liens sacrés du sang... Vraiment c'est plutôt fin en fait, fallait vraiment y penser! tu caarbures du cerveau en ce moment mam'selle!

    Posté par tony, 29 septembre 2006 à 14:28 | | Répondre
  • C'est qd même super chiant les règles lol Vivement la ménopause

    Posté par reyne75, 29 septembre 2006 à 15:34 | | Répondre
  • Hum?...

    Pourquoi devrions-nous consacrer notre temps à adorer un "Dieu" qui nous fais aller à l'église, prier. on nous fais croire que Jesus et mort sur la croix, mais moi je prend le risque de vous dire qu'il n'a même jamais exister, au risque de vous décevoir. Pour ce qui est de ta "foufoune" c drôle, très drôle comme blog.

    Posté par Nabucodonozor, 12 avril 2007 à 11:50 | | Répondre
Nouveau commentaire